EN ATTENDANT

Publié le par louis

 

La vie continue...

Enième visite au Bidonville, rien n'a changé pour le moment.

L'ALPIL est présente sur le site et poursuit son recensement. En attendant, les Roms subsistent.

Depuis l'adhésion à l'UE l'on sent comme un soulagement, une pointe d'espoir. Mais comment cela va t-il se concrétiser? A ce jour personne ne sait quel sera leur sort dans les semaines et mois à venir.

En attendant la fin de l'audit, les conditions de vie sont toujours aussi rudes et insalubres : les ordures s'amoncellent dans le camp, 3 toilettes (hors-services), 1 point d'eau pour 500 personnes, une fréquence de ramassage des ordures des plus aléatoires et en tous cas bien en deçà des besoins. Voilà concrètement rien n'a changé.

Les solutions dépendront certainement de la mobilisation des associations et des citoyens. Une prise de conscience s'est amorcée, les médias jouent le jeu. Ainsi entre négociations et rapports de force, un jour viendra peut-etre, où ces habitants du Bidonville pourront enfin connaître la décence d'une vie de famille normale.

 

 

L'unique point d'eau du Bidonville

Publié dans bidonville

Commenter cet article

thierry 12/05/2007 14:26

Médiatiser  c le plus important. Nous avons a clermont ferrand une vingtaine de Roms Roumains qui survivaient dans une cabane, dans les quartiers nord. Le quotidien regional a suivi, suite à l'intervention de gens du quartier. De mon coté depuis deux semaines, je recolte vivres, materiel, achetent moi meme vetements etc.. en coordination avec deux assistantes sociales. La presse nous suit, les elus pas du tout, mais on en parle c le plus important.
bon courage a tous a tous les citoyens qui s'honorent par leur humanité contrairement a la majorite des gens qui preferent leur chat et leur chien.